7 (CPAS). Philippe De Man

Philippe De ManSolidarité et responsabilité

En tant que médecin de famille je consacre depuis plus de 25 ans du temps aux indigents et aux demandeurs d’asile. C’est avec plaisir que je mets à présent mon expérience professionnelle au service de la commune afin d’arriver à une répartition juste et rationnelle des moyens disponibles.

Celui qui demande de l’aide, doit être soutenu afin qu’il puisse au plus vite assurer sa propre subsistance et lorsqu’il s’agit d’un demandeur d’asile, il faut l’aider plus spécialement à s’intégrer dans notre société. Dans le domaine de l’aide aux économiquement faibles et aux demandeurs d’asile une collaboration constructive au-delà des frontières politiques est de la plus haute importance.

Nederlandstalige versie