21. Jill Debraekeleer

Jill DebraekeleerLa majorité actuelle ne porte que peu d’intérêt aux jeunes. Il est pourtant important de les écouter et de les soutenir. Je plaide pour la création d’un conseil de jeunesse communal, pour plus de soutien logistique à toutes les associations et surtout pour une meilleure communication entre la jeunesse et la commune. Celle-ci laisse en effet souvent à désirer. Souvent on associe les jeunes à la nuisance , alors que je suis persuadée que jeunes et moins jeunes peuvent parfaitement bien vivre et habiter ensemble à condition de communiquer suffisamment en s’écoutant mutuellement.

J’ai donc l’intention de m’engager pleinement afin de faciliter et développer la communication et de veiller à ce qu’une réponse soit donnée aux éventuelles questions.

Nederlandstalige versie